Passer au contenu

Panier

Votre panier est vide

Article: Protéger les vieilles forêts

Protéger les vieilles forêts
News d'EDELI

Protéger les vieilles forêts

Un des engagements éco-responsables clés de la marque EDELI a été dès sa création de décider de reverser 1% de nos ventes en faveur de la protection des espaces naturels.

Pour tous les coureurs, la nature, c’est un terrain de jeu idéal pour la pratique du running ou du trail running. À partir de là, il nous a toujours semblé logique de vouloir la protéger. Et une façon concrète de la protéger, c’est d’investir 1% de nos ventes dans des projets visant à préserver les espaces naturels.

Nous avons décidé de rejoindre le collectif 1% for the Planet dès le début de l’aventure d’EDELI SPORTS. La question s’est posée toutefois de reverser 1% au collectif et de laisser l’association décider de l’utilisation de la contribution d’EDELI SPORTS à un projet spécifique ou alors de choisir nous-mêmes un projet porteur de sens, particulièrement approprié pour notre marque et sa philosophie, ses valeurs. De cette recherche d’un projet porteur de sens est née notre partenariat avec le Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne et leur projet visant à protéger les vieilles forêts dans le cadre du programme Sylvae.

 

Pourquoi ce projet de protection des vieilles forêts ?

D’abord, le choix d’un projet visant à protéger les forêts nous semblait approprié à plus d’un titre. La forêt est un des endroits préférés des coureurs. Courir en forêt, c’est être en contact et établir un lien direct avec la nature. Lorsque nous courons en forêt, nous sommes entourés d’arbres, de végétation souvent sur des chemins très propices à la course et plus doux pour les articulations qu’une route ou que du bitume. 

La forêt, c’est aussi un allié précieux dans la lutte contre le réchauffement climatique puisque les arbres jouent un rôle majeur comme puits de carbone. Les arbres via le processus de photosynthèse absorbent en effet le dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère et produisent de l’oxygène. À savoir que le stockage du carbone en forêt a lieu à différents endroits : pour plus de la moitié au sol, environ un tiers dans la biomasse aérienne et pour le reste dans la biomasse souterraine.

Contribuer à la protection de forêts qui jouent ce rôle naturel de puits de carbone nous semblait donc une action parfaitement complémentaire à notre démarche éco-responsable de réduction de notre empreinte carbone en privilégiant une production européenne. Réduire l’empreinte carbone liée à la production de nos vêtements techniques et protéger les puits de carbone naturels que sont les forêts participent de la même logique éco-responsable par des moyens différents.

Soutenir le Conservatoire d’espaces naturels en Auvergne nous permet aussi de tisser un lien avec la région d’origine de la marque, Auvergne-Rhône-Alpes. Pour un premier projet de soutien d’une association de protection des espaces naturels, il nous semblait logique de démarrer dans notre région d’origine quitte à étendre par la suite notre soutien à d’autres projets dans d’autres régions. 

Enfin, nous avons choisi de soutenir un programme de protection de vieilles forêts parce que ces forêts matures, plus que les jeunes forêts, sont des réservoirs de biodiversité en plus d’être des puits de carbone. Dans les forêts matures, il y a en effet une plus grande présence de bois morts. Et nombre d’espèces dépendent de la présence de ce bois mort. Les vieux arbres sont aussi des lieux de reproduction et d’abris pour de nombreuses espèces. 

En France, les vieilles forêts (celles présentes depuis plus deux cent ans, avec une présence de vieux bois, gros bois et bois mort) représentent moins de 5% de la surface forestière en montagne et moins de 1% en plaine. Il est donc important et urgent de les protéger et de les préserver.

 

En quoi consiste le programme Sylvae de protection des forêts ?

La philosophie du programme Sylvae est en fait assez simple. Il s’agit d’acquérir des parcelles forestières et de les laisser en libre évolution. C’est donc essentiellement un programme d’acquisition foncière de forêts et de protection de ces forêts (protection surtout dans le sens d’absence d’intervention humaine sur ces parcelles) pour laisser le cycle biologique naturel d’une forêt se dérouler. Or le cycle biologique naturel des forêts se compte en centaines d’années (du jeune plant à l’arbre en croissance, aux arbres matures, aux arbres vieillissants puis aux arbres morts et enfin jusqu’au bois mort au sol). 

Le projet Sylvae est un projet né en Auvergne et ce projet est maintenant un projet national du réseau des Conservatoires d’espaces naturels. Il s’inscrit aussi dans une stratégie européenne UE 2030 de protection des forêts primaires et anciennes (Primary and Old Growth Forests). 

À fin décembre 2022, le réseau Sylvae en Auvergne comprenait 210 hectares de vieilles forêts. 

 

Quel est le rôle des Conservatoires d’espaces naturels ?

Comme nous avons choisi d’établir un partenariat avec le Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne, cet article est l’occasion de présenter aussi le réseau des Conservatoires d’espaces naturels. 

Quelques chiffes pour commencer : il y a 23 Conservatoires d’espaces naturels aujourd’hui et ils gèrent ensemble un réseau de 4100 sites naturels couvrant 270000 hectares en France (métropole et outremer). Les Conservatoires d’espaces naturels sont des associations engagées à but non lucratif. Ils rassemblent 1100 salariés et sont regroupés au sein d’une fédération nationale : la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels.

Les Conservatoires d’espaces naturels ont défini 5 missions clés pour l’ensemble du réseau : connaître, protéger, gérer, valoriser et accompagner.

  • Connaître: l’expertise scientifique et technique est un des piliers de l’action des Conservatoires d’espaces naturels en partenariat avec l’Office français pour la biodiversitéConservatoires botaniques nationauxParcs naturels régionauxRéserves naturellesOffice national des forêts, des associations naturalistes… 
  • Protéger : la protection d’un site s’opère essentiellement en ayant recours à la maîtrise foncière (acquisition de la propriété comme dans le cadre du programme Sylvae) et à la maîtrise d’usage (via des contrats avec les propriétaires et des conventions de gestion). Le réseau des Conservatoires d’espaces naturels est le premier réseau de protection des milieux naturels en France.
  • Gérer: des objectifs de gestion sont définis selon les enjeux identifiés sur chaque site et déclinés en actions concrètes dans des plans de gestion du site et validés par le Conseil scientifique. Des plans de gestion existent déjà pour plus de 3000 sites.
  • Valoriser : les Conservatoires d’espaces naturels ont aussi comme mission de sensibiliser tous les publics aux risques et menaces auxquelles sont confrontés les espaces naturels et les espèces qu’ils hébergent, avec par exemple des interventions en milieux scolaires ou des chantiers de bénévoles pour restaurer ou gérer des sites.
  • Accompagner : l’accompagnement et l’animation des politiques publiques relatives à la biodiversité, l’eau et l’agriculture font aussi partie des missions des Conservatoires d’espaces naturels, afin de contribuer au développement durable des territoires.

Participer à notre échelle à la protection des vieilles forêts grâce à ce partenariat avec le Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne nous permet in fine non seulement de mieux prendre conscience de la chance que nous avons comme coureurs de pouvoir être en pleine nature et en particulier en forêt, mais aussi de contribuer concrètement à leur protection et leur préservation. 

Nous cherchions un projet porteur de sens, en phase avec la philosophie de notre marque et notre pratique du running et du trail running. Nous l’avons trouvé et j’espère que nous pourrons contribuer longuement au développement du programme Sylvae.

Pour plus d’informations sur le Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne, voici l’adresse de leur site internet : https://cen-auvergne.fr/

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Read more

Comment bien s’entraîner pour progresser en course à pied ? Les 5 dimensions d’un entraînement de running équilibré.
Conseils Techniques

Comment bien s’entraîner pour progresser en course à pied ? Les 5 dimensions d’un entraînement de running équilibré.

En France ou en Europe, la plupart des plans d’entraînements se concentrent sur le cardio & l’endurance. Bien sûr, cette dimension est clé. Il n’est pas possible de terminer par exemple un mar...

En savoir plus
Top 5 des Trail-Randos en Auvergne–Rhône-Alpes (à Lyon et ses Alentours)
Nature & Trails

Top 5 des Trail-Randos en Auvergne–Rhône-Alpes (à Lyon et ses Alentours)

La région Auvergne–Rhône-Alpes (AURA) est un véritable petit paradis pour les amateurs de trail et de randonnée. Si vous êtes un passionné de trail-rando comme nous le sommes chez EDELI et que vous...

En savoir plus