Passer au contenu

Panier

Votre panier est vide

Article: Quels sont les bienfaits de la course à pied ?

Quels sont les bienfaits de la course à pied ?

Quels sont les bienfaits de la course à pied ?

Si vous courez et marchez déjà régulièrement, cet article ne devrait que renforcer votre motivation pour continuer votre pratique régulière de la course à pied ou de la marche. Si vous ne pratiquez pas la course à pied ou la marche régulièrement, lisez cet article et j’espère que cela vous convaincra de vous y mettre même à petite dose pour démarrer.

Si nous devions résumer pourquoi une activité physique régulière comme la course à pied ou la marche est bénéfique au quotidien et dans la durée (en fait tout le long de la vie), c’est que notre génétique nous permet de nous adapter à une multitude de situations sauf à une seule : une vie sédentaire couplée avec une alimentation trop riche. Et dans nos sociétés modernes et urbaines, il est facile de se mettre à ‘trop et mal manger’ et de ne pas avoir d’activité physique régulière. Dans la durée, ce type de mode de vie va conduire notre corps non pas à s’adapter mais au contraire à se dégrader progressivement, en particulier aux niveaux musculaires et cardio-vasculaires. C’est un cercle vicieux qui s’installe avec des conséquences à long terme potentiellement très graves en termes de santé physique et mentale.

À l’inverse, démarrer et maintenir une activité physique régulière comme la course à pied ou la marche, c’est le point de départ d’un cercle vertueux d’adaptation de notre corps et de notre mental qui apporte nombre de bienfaits au quotidien et dans la durée.

Voici ci-dessous une description des plus grands bienfaits de la course à pied d’abord au niveau physiologique puis au niveau psychologique. Nous en avons listé quatre principaux tant au niveau physique qu’au niveau mental :

 

Les bienfaits physiologiques de la course à pied

  • Renforcement musculaire et osseux: la course à pied va solliciter beaucoup de muscles, en particulier ceux des jambes, des hanches, du tronc et des épaules. La répétition d’efforts pendant la course entraine des microdéchirures des muscles qui en se réparant, se renforcent. En parallèle, le stress mécanique que la course à pied impose aux os des jambes et de la colonne vertébrale, va aussi conduire à des microtraumatismes dans les os. Et la réponse naturelle du corps à la répétition de ces impacts sera de densifier progressivement les os.
  • Amélioration du système cardio-vasculaire: en stimulant le cœur, la course à pied contribue à le renforcer et à le rendre plus efficace. Il va progressivement pomper plus de sang avec moins d’effort. Cela se traduit souvent par une baisse du rythme cardiaque au repos. La course à pied permet aussi une meilleure circulation sanguine. Et pour boucler la boucle, un système cardio-vasculaire en bonne santé accélèrera également la récupération.
  • Atteinte et maintien d’un poids de forme: la course à pied demande et consomme de l’énergie. Elle permet de ‘brûler’ des calories et le niveau d’énergie dépensée va dépendre de l’intensité, de la durée et de la fréquence des sessions. La course à pied contribue aussi à augmenter le métabolisme ou le nombre de calories ‘brûlées’ au repos. Bien sûr, l’atteinte et le maintien d’un poids de forme va dépendre aussi de l’autre côté de l’équation, c’est-à-dire le maintien d’une alimentation équilibrée et saine.
  • Renforcement du système immunitaire : la pratique régulière de la course à pied a des effets anti-inflammatoires. Elle facilite aussi la circulation des cellules immunitaires, celles dont le rôle est de détecter et d’éliminer des agents pathogènes. Attention toutefois aux courses en format ultra ou aux triathlons longue distance, les efforts extrêmes que ces courses demandent peuvent temporairement affaiblir le système immunitaire et ouvrir une fenêtre de vulnérabilité de plusieurs heures à plusieurs jours (pendant laquelle les maitres mots seront protection, récupération, relaxation, nutrition, hydratation…).

 

Les bienfaits psychologiques de la course à pied

  • Meilleure santé mentale et plus grande confiance en soi : en stimulant la production d’endorphines, la course à pied crée une sensation quasi-immédiate de bien-être. À plus long terme, la discipline et la résilience qu’une pratique régulière demande, l’atteinte d’objectifs quel que soit son niveau après des mois d’entrainement, la concentration sur le moment présent pendant la course, l’atteinte ou le maintien d’un poids de forme ou encore le sentiment d’appartenir à une communauté sont autant de dimensions psychologiques positives qui favorisent le développement d’une meilleure santé mentale et d’une plus grande confiance en soi.
  • Réduction du niveau de stress : courir, c’est souvent s’offrir une pause mentale, une échappatoire des problèmes du quotidien ou juste un moment de réflexion, de prise de distance. C’est aussi un excellent exercice respiratoire en plus d’être un exercice qui va générer des endorphines, les hormones du bien-être et de l’anti-stress.
  • Effets thérapeutiques de la connexion avec la nature : il a été démontré que le contact avec la nature (que l’on peut avoir en courant en campagne, en forêt, en montagne ou même dans un parc) est associé avec une baisse du niveau de cortisol, l’hormone du stress et a donc un effet apaisant. L’exposition à la lumière naturelle a aussi un effet bénéfique sur notre humeur et notre bien-être général.
  • Stimulation des fonctions cognitives : en augmentant le rythme cardiaque et donc le flux sanguin, la course à pied contribue à une meilleure irrigation du cerveau (meilleure oxygénation et meilleur apport en nutriments aux cellules du cerveau). L’état mental positif que peut éliciter la pratique régulière de la course à pied est aussi propice à une meilleure concentration et une plus grande clarté de pensée.

 

La liste des bienfaits de la course à pied ou de la marche est vraiment sans appel tant au niveau physique que mental.

Notre blog est normalement intitulé sous forme de clin d’œil ‘je cours, donc je suis’. Juste pour cet article, il devrait être renommé : ‘je cours, donc je suis bien (et je vais bien)’. Et il n’y a plus à hésiter : en cette année olympique, tous à la course à pied ou à la marche !

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Read more

3 Marathons à courir au moins une fois en France
Marathons & Semi

3 Marathons à courir au moins une fois en France

Si vous recherchez des idées de Marathons et de villes à découvrir en courant en France, voici trois Marathons très différents qui valent le voyage comme dirait le guide Michelin. Ce sont trois Mar...

En savoir plus
5 choses à savoir avant de s’entraîner pour un marathon
Marathons & Semi

5 choses à savoir avant de s’entraîner pour un marathon

Décider de s’entraîner pour un marathon ne peut pas être une décision prise à la légère. Le marathon est une épreuve exigeante qui va pousser votre corps et votre mental dans ses retranchements. Po...

En savoir plus